Raphaël Sévère

Vainqueur du concours de Tokyo à l’âge de 12 ans, nommé à 15 ans « Révélation soliste instrumental » aux Victoires de la musique classique 2010, Raphaël Sévère apparaît aujourd’hui comme le plus jeune représentant de l’école française de clarinette. Aux États-Unis, il remporte en 2013 le 1er Prix de la Young Concert Artists Competition de New-York, ainsi que huit des dix Prix Spéciaux.

En concerto, Raphaël a récemment fait ses débuts au Konzerthaus de Berlin avec le Konzerthausorchester sous la direction de Nathalie Stutzmann, avec l’Orchestre de Chambre de Paris au Festival de Saint-Denis sous la direction de Rinaldo Alessandrini, puis avec l’Orchestre National de Bordeaux sous la direction de Maxim Emelyanychev.

Il a l’occasion de se produire avec le Deutsche Sinfonieorchester/Aziz Shokhakimov à la Philharmonie de Berlin, l’Orchestra of St. Luke/ Michael Francis au Alice Tully Hall de New York, le London Philharmonic Orchestra/ Michael Seal, l’Orchestre du Capitole de Toulouse/Josep Pons et Maxime Pascal, ou encore l’Orchestre National de Lille/ Karen Kamensek. Il est également l’invité du Hong-Kong Sinfonietta, de l’Orchestre de l’Opéra de Toulon, l’Orchestre de l’Opéra de Lorraine, l’Orchestre de Toulon, l’Orchestre de Chambre Nouvelle Aquitaine, et le Sinfonia Varsovia.

En récital et en musique de chambre, il a l’occasion de se produire au Théâtre des Champs Elysées, au Kennedy Center de Washington, au Merkin Concert Hall de New York, aux Gardner Museum de Boston et de Vancouver, à l’Auditorium du Louvre, au KKL de Lucerne, à la Salle Gaveau, à la Salle Molière à Lyon, à la Fondazione La Società dei Concerti di Milano, au Mecklenburg-Vorpommern Festspiele, au French May de Hong-Kong, au Festival de la Grange de Meslay, au Festival International de Colmar, au Festival de Menton, au Grand Théâtre d’Aix-en-Provence, à l’Opéra-Comique, au Festival de Pâques de Deauville, au Festival de Radio France Occitanie-Montpellier, au Festival Musiques en été à Genève, aux Folles Journées de Nantes, Tokyo et Ekaterinbourg…

Radio France lui confie une « Carte Blanche » dans le cadre de sa série de musique de chambre et il joue à Berlin dans le cadre de l’émission d’ARTE Les Stars de demain présentée par Rolando Villazon.

Partenaire de musique de chambre recherché, Raphaël Sévère partage la scène avec les Quatuors Ebène, Modigliani, Prazák, Van Kuijk, les trios Wanderer et Messiaen, Martha Argerich, Boris Berezovsky, Jean-Frédéric Neuburger, Gidon Kremer, David Grimal, Gérard Caussé, Antoine Tamestit, Gary Hoffman, Xavier Phillips, François Salque... Il se produit régulièrement avec le pianiste Adam Laloum et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière avec qui il enregistre un disque Brahms chez Mirare qui reçoit le Diapason d'Or de l'année 2015.

Attiré depuis toujours par la création et lui-même compositeur, il crée en 2016 sa première pièce Obscurs pour clarinette et guitare à la salle Cortot avec Antoine Morinière, éditée par L’empreinte mélodique. En 2019, il compose Sept Miniatures pour piano seul (création en février 2019) et Entre chien et Loup pour guitare seule (création à Vienne en été 2019). En 2020, il créera son premier concerto pour clarinette et orchestre, commande de l’Orchestre de Bretagne.

Ses disques ont été distingués entre autres par Diapason (Diapason d’Or), Classica (Choc), Télérama (évènement FFFF).

En 2017 parait un album consacré au 1er Concerto pour clarinette de Carl Maria von Weber enregistré à la Philharmonie de Berlin avec le Deutsches Sinfonieorchester sous la direction d’Aziz Shokhakimov, couplé à deux oeuvres du même compositeur avec le pianiste Jean-Frédéric Neuburger (Mirare).

Complice de toujours avec le Trio Messiaen, ils font paraitre en 2018 un album consacré au Quatuor pour la fin du temps d’Olivier Messiaen ainsi qu’aux Court Studies from the Tempest de Thomas Adès (Mirare).

Crédit Photo : Sylvain Picart

Ecouter sa
musique

Albums (3)

On Tour
2020
Messiaen : Quatuor pour la fin du Temps
2018
Weber : Concerto No. 1, Variations, Grand duo
2017
Sa sélection
D'instruments
Clarinette Sib/La
Clarinette Sib/La Privilège

Reconnues pour leur grande souplesse et leur stabilité, les clarinettes Privilège se démarquent par leur esthétique, leur ergonomie et leur justesse.

Clarinette Basse
Clarinette Basse Privilège à l'Ut

Clarinette Basse Privilège Système Boehm à l'Ut Grave offre une acoustique exceptionnelle qui s’inscrit dans la tradition Henri SELMER Paris. Sa facilité d’émission étonnante et une ergonomie apportent un confort de jeu unique.

Toute son
actualité
Plus d'actualités
Découvrez aussi
Tous les artistes