Django
Reinhardt

Père du jazz manouche et guitariste prodige, Django Reinhardt a fortement marqué la musique du 20e siècle. Il continue encore aujourd'hui à fasciner et à influencer les guitaristes du monde entier.

Jean Reinhardt, plus connu sous le nom de Django, naît en 1910 à Liberchies (Belgique) au sein d’une communauté de gens du voyage. Après avoir passé son enfance à sillonner l’Europe et l’Afrique du Nord, il s’installe avec sa famille à Paris.

Il apprend la musique en autodidacte (d’abord le violon, puis le banjo-guitare et la guitare) en observant les musiciens de passage, et fait rapidement preuve d’une dextérité hors du commun. Après avoir rejoint l’orchestre familial, il se met à jouer dans la rue, puis dans les bals et cabarets, et même dans les salons des familles bourgeoises. L’adolescent se fait alors repérer par l’accordéoniste de bal Vetese Guérino et acquiert une certaine réputation chez les amateurs de musique. C’est finalement l’accordéoniste Jean Vaissade qui lui permet d’enregistrer son premier disque, en 1918.

Cette même année, un incendie se déclare dans la roulotte de Django, le blessant gravement à la jambe droite et à la main gauche. Il perd deux doigts et passe 18 mois à l’hôpital. Son frère lui offre alors une nouvelle guitare en guise d’outil de rééducation, et Django réapprend à jouer en développant une nouvelle technique. À sa sortie de l’hôpital, il découvre le jazz à travers Louis Amstrong et Duke Ellington. C’est une révélation pour Django, qui décide de consacrer sa vie à ce nouveau genre de musique.

En 1934, il fonde le Quintette du Hot Club de France avec le violoniste Stéphane Grappelli. Ils proposent un nouveau style de musique, mêlant l'héritage tsigane et le jazz de l’époque. Leur groupe atypique séduit rapidement le public et part en tournée à travers l'Europe. Ils enregistrent de nombreux disques et jouent aux côtés de géants du jazz comme Coleman Hawkins et Benny Carter. Django est peu à peu loué dans le monde entier pour sa dextérité, son talent d’improvisateur et ses prouesses musicales. Minor Swing, enregistré en 1937, est aujourd’hui l’un des principaux standards du jazz manouche.

Après avoir accompagné les chanteurs Jean Sablon et Henri Salvador, il enregistre le célèbre titre Nuages avec le clarinettiste et saxophoniste de jazz Hubert Rostaing. Il collabore ensuite avec plusieurs orchestres et fonde un nouveau quintette. Après la guerre, il est l’un des premiers français à intégrer les influences du bebop à ses compositions.

À la pointe de l’avant-garde du jazz, il collabore régulièrement avec des boppers français et continue à enregistrer des titres qui inspireront pour des décennies les guitaristes du monde entier. Il enregistre son dernier album en 1953, un mois avant de mourir chez lui d’une hémorragie cérébrale. Django Reinhardt reste l'un des guitaristes les plus influents de l'histoire du jazz. Il a joué avec plusieurs modèles de guitares Selmer-Maccaferri, notamment la 503, et en a fait les guitares de référence pour le jazz manouche.

" Le jazz m'a attiré parce que j'y ai trouvé une perfection formelle et une précision instrumentale que j'admire dans la musique classique, mais que la musique populaire n'a pas "

Découvrez aussi
Tous les artistes