Préserver les métiers de la facture instrumentale


Logo CSFILa Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale (CSFI) a été créée en 1890 par des fabricants français d’instruments de musique afin de défendre les intérêts de la filière, puis elle s'est étendue aux distributeurs et revendeurs d’instruments. Soutenue par le Ministère de l'économie et des Finances et Le Ministère de la Culture, elle s'organise aujourd'hui autour de 6 commissions de travail. L’entreprise Henri SELMER Paris est pleinement impliquée puisque son Président Jérôme Selmer en est le Vice-président.

La CSFI s’attache depuis sa création à mettre en lumière et valoriser le savoir-faire autour de la fabrication, la réparation et la restauration des instruments de musique. Cela passe notamment par la commission « Formation » qui travaille main dans la main avec les centres de formation afin d'élaborer un enseignement de qualité et générer un vivier de jeunes talents.

Mais la CSFI a une autre mission essentielle : celle de développer la pratique instrumentale pour tous.
 

Encourager la pratique instrumentale


Stimuler le cerveau, soulager les tensions, offrir de nouvelles opportunités sociales, éveiller la créativité, libérer les émotions… Les bienfaits de la pratique instrumentale ne sont plus à prouver. Constatant que seulement 3% des enfants pratiquaient un instrument à la fin des années 1990, la CSFI a placé au cœur de ses priorités le développement de l'activité musicale, notamment chez les jeunes pour qui les bienfaits sont décuplés.

Osez la musiqueLa CFSI organise chaque année au mois de juin l’événement « Osez la musique ». En 2019, 46 magasins et luthiers répartis dans toute la France avaient participé à cette initiative, offrant l’opportunité à tous les publics de découvrir la pratique instrumentale. Au programme : présentation et essai d’instruments, ateliers d’initiation, démonstrations, conférences, rencontres avec des musiciens, visites d’ateliers… L’objectif est de favoriser l’accès à la musique et, qui sait, peut-être de susciter des vocations.

Comment ça marche ?La CSFI encadre également les ateliers « Comment ça marche ? » en partenariat avec l’association des Amis des Concerts du Dimanche Matin (ACDM). Il s’agit d’ateliers de découverte et d’initiation pour les enfants de 7 à 10 ans. Le 25 novembre dernier, Henri SELMER Paris participait à un atelier consacré à la famille des bois, proposant aux enfants de s’essayer au saxophone alto et à la clarinette.

DOrchestre à l'écoleans le cadre de sa mission, la CSFI a aussi contribué à la création de nombreux orchestres dans les écoles et les collèges de France. Le dispositif "Orchestre à l'école" (devenue une association indépendante) permet à chaque enfant, quels que soient ses aptitudes et son comportement, de découvrir la pratique instrumentale dans le cadre scolaire. Un projet à la fois musical et pédagogique qui encourage les valeurs du partage, du respect et contribue à l'épanouissement et la confiance en soi de l'enfant.

D’autre part, elle est intervenue auprès du ministère de la Culture afin d’intégrer au dispositif du Pass Culture l’achat d’instruments de musique. Depuis 2019, ce projet gouvernemental permet aux jeunes de bénéficier d’une enveloppe de 500 € pour l’achat de biens culturels ou pour assister à des événements culturels (à utiliser l’année de leurs 18 ans).

 

Crédit photo : © CSFI Tous droits réservés - Henri SELMER Paris

En savoir plus sur la CSFI