Raphaël Imbert

Musicien autodidacte, Raphaël Imbert poursuit un chemin atypique dans la grande famille du Jazz et des musiques improvisées. Artiste et pédagogue exigeant, arrangeur et improvisateur recherché, l’un de ses domaines de prédilection est le spirituel dans le Jazz.

Né en 1974 à Thiais (France), Raphaël Imbert grandit dans un environnement particulièrement sensible aux pratiques artistiques. A l’âge de 15 ans, il découvre le saxophone et subit dès lors un véritable coup de foudre pour cet instrument.

Autodidacte, Raphaël Imbert s’inscrit dans la classe de Jazz du CNR de Marseille, tenue par Philippe Renault, et rencontre les musiciens régionaux avec qui il jouera le plus régulièrement (Emile Atsas, Jean-Luc Difraja, Vincent Lafont, Pierre Fenichel…). Il remporte avec Jean-Jacques Élangué le premier prix du conservatoire et monte deux groupes, le Hemlé orchestra et le Atsas imbert consort, avec lesquels il se produira dans de nombreux festivals (Vienne, Nice, Fiesta des Suds, Théâtre des Salins…).

Au contact de ces musiciens, il cultive son goût de la composition et des situations musicales les plus éclectiques. Plus personnellement, il développe une vision de la musique et du Jazz liée à la spiritualité intrinsèque que représente la démarche musicale du Jazzman. Dans ce but, il fonde le Nine Spirit pour jouer les musiques sacrées de Duke Ellington, John Coltrane, Pharoah Sanders, Albert Ayler et d’autres, et pour réaliser des spectacles qui s’inspirent de textes évocateurs et qui présentent la narration comme un élément musical à part entière (ce sera Théodore Monod, Amadou Hampatê Bâ, Martin Luther King …).

Par ailleurs, Raphaël met au point un projet d’étude sur le Sacré dans le Jazz, et devient lauréat de la Villa Médicis Hors Les Murs. Il est membre du conseil d’administration de l’Orchestre national de Jazz de 2004 à 2007 et remporte le 28ème concours national de Jazz de la Défense en juin 2005. Raphaël Imbert compose également pour le cinéma et la télévision pour les projets de Philippe Carrese et Isabelle Boni-Claverie.

Il élabore le projet BACH COLTRANE avec André Rossi et le Quatuor Manfred, l’album dépasse les 12 000 exemplaires vendus, et depuis, en plus des concerts, il élabore une méthode d’improvisation pour ensemble de musique de chambre, qu’il propose à Musique en Voutes et ProQuartet. En 2005, le Nine Spirit devient la Compagnie Nine Spirit, structure administrative et artistique apte à développer ses idées et celles des artistes associés, tels la chanteuse et compositeur Marion Rampal.

Depuis 2004, Raphaël Imbert a intégré comme étudiant l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) sous la direction de Jean Jamin, et en tant que tel a été missionné pour un séjour d’étude dans le sud des USA, dans le cadre du projet IMPROTECH, financé par l’ANR, en partenariat avec le CNRS, l’IRCAM et le LAHIC

Ecouter sa
musique

Albums (1)

Les 1001 Nuits du Jazz - Live au Bal Blomet
2020
Sa sélection
D'instruments
Saxophone Tenor
Ténor Référence 36

Le "Référence 36" comporte une tonalité riche, ouverte, dans l'esprit du "Balanced Action", fabriqué à partir de 1936.

Toute son
actualité
Plus d'actualités
Découvrez aussi
Tous les artistes