Dmitry
Baevsky

"Solidement ancré dans le courant dominant mais avec audace" - ALL ABOUT JAZZ

"Il n'y a rien de fragile dans le jeu de Baevsky. Sa sonorité est profonde et riche, avec une partie de la lourdeur associée aux ténors ou aux altistes pré-bop et un swing irrépressible alimenté par un large éventail d'idées et de stratégies d'improvisation. Cela s'étend à son répertoire, aux différents tempos et rythmes et même à un arc-en-ciel de touches musicales" - GEORGE KANZLER, THE NEW YORK TIME JAZZ RECORD.

Enfant unique d'un écrivain et d'un traducteur, Dmitry Baevsky est né à Saint-Pétersbourg, en Russie. Il a commencé à prendre des leçons de piano à l'âge de six ans et a découvert sa passion et son sérieux pour la musique dès l'adolescence, lorsqu'il s'est mis à jouer du saxophone alto. Bien qu'il n'ait pas été entouré de musiciens professionnels, sa famille était étroitement liée à la musique. Son arrière-grand-père, Moisei Beregovsky, était l'un des ethnomusicologues juifs les plus célèbres et les plus respectés. Il a passé sa vie à rassembler des mélodies et des paroles de chansons folkloriques yiddish, ainsi que des mélodies de danse juives d'Europe de l'Est (musique klezmer).

En 1991, il est entré au Collège de musique Moussorgsky de Saint-Pétersbourg, où il a étudié pendant quatre ans avec le brillant saxophoniste de jazz russe Gennady Goldstein. Tout au long des années 90, il se produit dans de nombreuses salles de jazz et festivals internationaux à travers la Russie.

 À son arrivée à New York à l'âge de 19 ans, il a été accepté au département de jazz de la New School University grâce à une bourse d'études complète. Après avoir terminé l'université, Baevsky est resté occupé à travailler au sein de la communauté jazz de New York et a joué et/ou enregistré avec des musiciens tels que Benny Green, Peter Washington, Willie Jones III, David Hazeltine, "Killer" Ray Appleton, Peter Bernstein, Cedar Walton, Dennis Irwin, Jeremy Pelt, Steve Williams, Joe Magnarelli, Ryan Kisor…

En 2005, il a sorti son premier CD en tant que leader, Introducing Dmitry Baevsky (Lineage Records). L'album met en vedette des maîtres tels que Cedar Walton et Jimmy Cobb, ainsi qu'Ilya Lushtak à la guitare et John Webber à la basse.

En 2009, Dmitry a enregistré Some Other Spring (Rideau Rouge / Harmonia Mundi) lors d'une tournée en Europe avec le guitariste Joe Cohn.

En septembre 2010, le label Sharp Nine Records a sorti Down With It, un album avec le trompettiste Jeremy Pelt ainsi que Jeb Patton (p), David Wong (b) et Jason Brown (dr). L'enregistrement est resté plus de quatre mois dans les charts de Jazzweek (un rapport hebdomadaire des cinquante meilleurs enregistrements de Jazz joués sur les stations de radio à travers les États-Unis et le Canada).

Le deuxième album de Baevsky sur Sharp Nine Records, intitulé The Composers, est sorti en 2012 et met en vedette David Hazeltine au piano, John Webber à la basse, Jason Brown à la batterie et le grand guitariste Peter Bernstein sur trois pistes.

2015 marque ses débuts sur le label Jazz Family avec Over and Out, un album en trio enregistré avec le bassiste David Wong et le batteur Joe Strasser.

En février 2017, sort l'album The Day After (Jazz Family). Il met en scène le quartet habituel de Dmitry : le pianiste Jeb Patton, le bassiste David Wong et le batteur Joe Strasser.

2018 marque la sortie de We Two (Jazz&People), un enregistrement en duo avec le pianiste Jeb Patton.

" Un merveilleux mariage d'intelligence et de sentiment : l'habileté qui fait que tout ce que Dmitry et Jeb sont capables de faire est une réalisation sonore gratifiante, la précision qui fait que l'exactitude à n'importe quel tempo est le point de départ, et la gamme émotionnelle profonde qui fait que ce duo maîtrise n'importe quelle chanson qu'ils tentent, qu'il s'agisse d'une ballade de rêve ou d'un slalom à grande vitesse ". JAZZ LIVES, NYC

Au cours des dernières années, Baevsky a fait de nombreuses tournées dans le monde entier et son groupe actuel comprend une section rythmique composée de Jeb Patton (p), David Wong (b) et Joe Strasser (dr).

Crédit photo : Marine Chassé - Antoine La Rocca

Ecouter sa
musique

Albums (3)

We Two
2018
The Day After
2017
Over and Out
2015
Sa sélection
D'instruments
Saxophone Alto
Alto Référence

C'est le succès du célèbre modèle Mark VI qui a largement inspiré la conception de l'alto Reference. Saxophone capable de procurer une grande largeur de son en conservant la rondeur, caractéristique des modèles historiques. C’est un modèle qui allie la tradition acoustique et la facture moderne. Il est doté d’un pavillon légèrement plus long, pour ouvrir les graves et procurer une meilleure justesse.

Découvrez aussi
Tous les artistes