Stéphane Sordet

Saxophoniste de l’ensemble Sillages, après être passé par le jazz et la musique improvisée, Stéphane Sordet s’est orienté très vite vers la musique contemporaine et la création.

Soucieux de développer et diffuser le répertoire, Stéphane Sordet collabore et travaille avec de nombreux ensembles (Dédalus, Rhizome, Ensemble Spirali…) et participe à de nombreuses créations avec des compositeurs d’horizons et d’esthétiques variés :  G.Bustos, G. Dazzi, F. Rossé, K. Sakaï, M.Matalon, R.Lemay, B.de la Fuente, D.D’Adamo, J.Torres Maldonado, J.Munoz Bravo, C.Grätzer, J.M Lopez Lopez...

Pratiquant la musique électro-acoustique, il intègre dans son répertoire les nouvelles technologies et joue du saxophone EWI et du Sylphyo (il collabore avec l’entreprise Aodyo pour le développement de cet instrument). Il joue en duo avec Nicolas Prost et suscite de nombreuses commandes pour les instruments électroniques. Stéphane Sordet joue également les instruments et becs Henri SELMER Paris.

Saxophoniste "crossover", il pratique tous les saxophones (du basse au sopranino), et aime les rencontres et les croisements des arts, mélangeant styles musicaux et pratiques artistiques. Il se produit en orchestre, en musique de chambre (quatuor d’anches et formations diverses), mais aussi avec des comédiens (Sylvian Bruchon, Sophie d’Orgeval, DJ Taj) et joue avec des formations éclectiques en mélangeant musiques improvisées, musiques savantes et électronique ou encore jazz et world music, mais aussi avec d’autres pratiques artistiques comme la danse ou il a collaboré avec le chorégraphe Herwann Asseh.

Il a enregistré plusieurs pièces pour France Musique, France Culture et les éditions Robert Martin, Notes en Bulles Editions, ainsi que deux CD avec Trimurti (Trio de saxophones)

Il est régulièrement invité dans des universités, conservatoires et dans d’autres institutions culturelles (musées, écoles des beaux-arts, centres culturels…) pour faire des conférences sur la musique contemporaine, sur les techniques d’informatique musicale et de création assisté par ordinateur.

Il est membre de l’Association des saxophonistes Français, où il s’occupe de la présentation des nouveaux répertoires au sein de cette association.

Il est actuellement professeur d’enseignement artistique au Conservatoire à Rayonnement Régional de Brest.

Crédit photos: Laureen Keravec

Sa sélection
D'instruments
Saxophone Soprano
Soprano Série III

Le soprano Série III rend le soprano plus facile à jouer, plus juste et plus confortable ergonomiquement. L'émission de son registre aigu, qui est étendu jusqu'au sol aigu, a été grandement facilité. Le choix entre les bocaux courbe et droit permet de se l'approprier plus facilement.

Saxophone Alto
Alto Série III

L'alto Série III est sans doute le modèle le plus performant de notre catalogue. C'est un modèle très précis en terme de justesse et d'émission, offrant une grande richesse de timbre.

Saxophone Tenor
Ténor Super Action 80 Série II

Le ténor "Super Action 80 Série II" s'est forgé une solide réputation grâce à personnalité très différente. Il permet la production d'un son ouvert, harmoniquement très riche et un excellent pouvoir de projection.

Saxophone Tenor
Ténor Série III

Le Ténor "Série III" a marqué, quand il est sorti en 1997, un vrai retour à la grande souplesse de jeu des modèles anciens. Ce qui lui confère une facilité de jeu très appréciée par les saxophonistes de tous niveaux.

Saxophone Baryton
Baryton Série III

Mis au point avec le concours de Gilles TRESSOS (Quatuor Habanera), le Baryton "Série III" est un instrument très timbré, riche en harmoniques, homogène sur toute la tessiture avec des passages de registres très fluides. Cet instrument, à la sonorité chaleureuse, développe un son centré, souple et fin qui s'adapte à tout type de répertoire, dans la lignée des "Série III". Son ergonomie parfaitement étudiée donne une impression d’immense légèreté unique au baryton. Il pèse 300 grammes de moins que le baryton série II.

Découvrez aussi
Tous les artistes