Entretien

L’entretien de la clarinette

L’entretien de la clarinette

Comment nettoyer votre clarinette, à quelle fréquence, quels sont les gestes à éviter… Il est important de bien connaître votre instrument et d’acquérir les bons réflexes qui vont le préserver.

Ce qu'il faut savoir

  • Deux éléments nuisibles : l'humidité et les brusques écarts de température.
  • Premier réflexe : pas d'exposition au soleil ou dans un endroit non-tempéré (à l'intérieur d'une voiture ou dans un couloir non chauffé l’hiver par exemple) et encore moins auprès d'une source de chaleur ou d'un radiateur.
  • Deuxième réflexe : ne pas oublier l'écouvillon à l'intérieur de l'instrument après utilisation, ce qui aurait pour effet de maintenir un niveau anormalement élevé d'humidité.
  • Stockage et transport : Rangez toujours votre clarinette dans son étui lorsque vous ne l’utilisez pas pour la protéger de la poussière, de l’humidité et des chocs. Par ailleurs, un instrument laissé à l’air libre de manière prolongée deviendra de plus en plus difficile à démonter, il « sèchera », et l’argenture ternira. Enfin, assurez-vous que l'étui est bien fermé quand vous décidez de transporter votre instrument.
Rangement clarinette


Le nettoyage de la clarinette

Après chaque utilisation, il faut veiller à essuyer l'instrument avec un chiffon doux afin d'éliminer les traces d'acidité dues à la transpiration des mains. Attention toutefois de ne pas dérégler le mécanisme en appuyant trop fort.

La base des vis mérite aussi beaucoup d'attention car c'est l'endroit rêvé pour l'accumulation de poussières et de graisse.

Nettoyage clarinette

L'intérieur de l'instrument sera également essuyé avec un écouvillon, un chiffon en chamoisine muni d’une corde et d’un contrepoids, conçu spécialement pour être glissé à l’intérieur de l’instrument et ainsi absorber l’humidité due à la salive. Il doit être inséré dans le pavillon et ressortir par le haut de l’instrument. Attention à ce que l'écouvillon soit toujours bien propre et qu'il ne dépose pas de peluches à l'intérieur de la clarinette.

Après démontage de la clarinette, il est important de passer l’écouvillon dans les différentes parties de l’instrument, notamment au niveau des tenons, pour éliminer la condensation qui s’y cache toujours.

 

Révision annuelle

Nous vous conseillons de faire réviser votre clarinette au moins une fois par an. Avec l’usage, les clés et anneaux se dérèglent et les tampons se détériorent, souvent sans que les musiciens ne s'en rendent compte. Un technicien expérimenté pourra détecter les moindres imperfections et effectuer les ajustements nécessaires pour maintenir votre instrument en parfait état. Cela vous permettra non seulement de prévenir des dommages coûteux, mais jouera aussi sur la longévité de votre instrument.

 

► Nos kits d'entretien pour clarinette
Prendre rendez-vous pour faire réviser votre clarinette