Modèle 26


Modele 26Au printemps 1926, SELMER avait apporté suffisamment de petites modifications et d'améliorations à l'instrument pour valider un nouveau modèle. Le Modèle 22 fut donc remplacé par le Modèle 26.

À cette époque, la production avait augmenté jusqu'à environ 1500 instruments par an. Le Modèle 26 commença autour du numéro de série 4400 (un peu plus tard pour le C Melody, autour du 4800) et se poursuivit environ jusqu'au 8000.

Tout au long de la production du Modèle 26,  l'alto est resté l'instrument le plus populaire. Il fut ensuite détroné par le soprano. Il est intéressant de noter que le ténor en Ut ou C Melody avait un peu décliné en popularité et fut dépassé par le ténor en Si bémol.


Modèle 28


Modèle 28Le Modèle 28 était seulement marqué sur les Altos. Il existe deux types de Modèle 28. Pour la première moitié, le Modèle 28 était simplement un Modèle 26 marqué avec un nouveau numéro. Pour la seconde moitié, il s'agissait d'une transformation radicale. La taille de la perce fut augmentée, le nombre de clés également, et leur position modifiée.

Henri SELMER Paris n'appliquait pas encore de verni sur les instruments, la plupart des instruments étaient donc plaqués argent d'une façon ou d'une autre. Il y avait un certain nombre de possibilités : argenture simple, argenture foncée, plaqué or, ou encore finition nickel. Certains instruments étaient également vendus en laiton brut, mais seulement en très petite quantité. La grande majorité des instruments était argentée.
 

► Abonnez-vous à notre chaîne youtube pour ne manquer aucun épisode