Une rencontre improbable


La première fois que Cristina Delgado entend Pedro Iturralde en direct, c’est lors d'un concert de l'orchestre symphonique de Tenerife, où il jouait le concerto pour saxophone et orchestre à cordes de Glazounov. Ce jour-là, après les nombreux applaudissements, il joue aussi La Pequeña Czarda, sa première création. La musicienne en herbe n’a que 14 ans et, fascinée par ce qu'elle entend, elle demande à sa mère une rencontre avec Pedro Iturralde en personne comme seul cadeau d'anniversaire.

« Ma mère l'a trouvé, je ne sais pas comment, et le jour de mon anniversaire, elle m'a offert un billet d'avion pour Madrid avec une carte qui disait : "Lundi à 16 heures, Pedro Iturralde t'attend au Real Conservatorio de Madrid". Ensuite, j'ai été admise dans sa classe de saxophone. Puis il m'a ouvert les portes de sa maison et petit à petit une grande et belle amitié s'est développée jusqu'au moment de sa mort en novembre 2020. Pour cette raison très personnelle, et pour la qualité indéniable de ses œuvres, j'ai décidé de réaliser cet album, qui représente le sauvetage d'une partie de son héritage qui n'est pas encore suffisamment reconnue. »

Pedro Iturralde
 

Un projet original


Les pièces de Pedro Iturralde choisies pour cet enregistrement sont les suivantes :

  • Pequeña Czarda
  • Suite hellénique
  • Memorias
  • Miniatura
  • Aires rumanos
  • Dixie for saxes

L'objectif est de compiler les compositions qui reflètent la partie plus classique de son travail, à l'image de Pequeña Czarda, sa première création. À l'intérieur du disque, il y aura également des explications et des anecdotes sur l'origine de chaque composition telles que son ami et mentor les lui a racontées.

« En plus d'être un grand musicien et professeur, c'était une personne vraiment formidable. Il m'a non seulement appris la musique, mais il m'a aussi appris à aimer la musique et à aimer le saxophone.»

Ce qui rend ce projet particulier, ce sont aussi les arrangements et l'instrumentation : un nonet à cordes, une formation de trio de jazz, et des solos de flûte, de vibraphone et de marimba, accompagnant le saxophone en tant qu'instrument solo.

Plusieurs musiciens professionnels de la scène classique et jazz des îles Canaries participeront à l’album. Les arrangements sont confiés à Francisco Hernández et Eduardo Rojo, compositeurs et arrangeurs de renom qui travaillent depuis des années dans les îles et en dehors.

La sortie de l’album est prévue pour juillet, n’hésitez pas à soutenir le projet sur Verkami ! Il lui reste dix jours pour atteindre son nouvel objectif de 6.000€ !

Soutenir le projet


Maestro & Selmer


Pedro Iturralde et Manuel FernandezPedro Iturralde a joué les instruments Selmer tout au long de sa carrière. Après avoir acheté son premier saxophone alto Selmer en 1949, il a acquis un ténor Mark VI puis un soprano Série III. Côté clarinettes, il jouait une Centered Tone et une Série 10.

Manuel Fernández, notre distributeur en Espagne et au Portugal, entretenait une relation privilégiée avec l’artiste.

« SELMER était sa famille et il avait un grand respect pour tout ce qui concernait la Maison. La première fois que je l'ai rencontré, c'était en 1983, avec quelques amis que nous avions en commun. Il venait d'être nommé professeur au Conservatoire Royal Supérieur de Madrid. Je savais qui il était bien évidemment, mais nous n'avions pas encore eu l'occasion d'échanger de façon décontractée autour d'une table. Depuis, nous entretenions une relation amicale. C'était une personne humainement incroyable, un homme sans frontières, voyageur infatigable et disponible pour tout le monde. Sa porte était toujours ouverte. »

Né à Falces (Navarre) en 1929, Pedro Iturralde a appris la musique avec son père, puis a fait ses débuts dès l'âge de 9 ans au saxophone et à la clarinette au sein de la fanfare municipale de sa ville. À 18 ans, il réalise sa première tournée à l'étranger. À partir de ce moment et jusqu'à la fin de sa vie, il ne cessera de voyager et partager sa musique dans le monde entier.

Interprète et compositeur renommé, il laisse derrière lui de belles pièces jazz et classiques qui resteront dans le répertoire...

 

Voir la page artiste de Cristina Delgado
Voir la page artiste de Pedro Iturralde