L'expérience


Quand j'étais jeune, j’allais régulièrement voir des joueurs différents qui avaient des sons différents et j'ai réalisé que le son ne provenait pas de l'instrument mais de la personne. Je me suis rendu compte que cela n'avait rien à voir avec l’embouchure ou le matériel ; l’équipement représente plutôt une question de confort pour le joueur, ce avec quoi il est à l’aise pour jouer. Mais par exemple, le son de Joe Henderson était le son de Joe Henderson. Même s'il jouait de mon sax, ce serait toujours son son.

Le son est lié à la physionomie, à la structure de votre corps, mais il a surtout à voir avec l'expérience, avec ce que la personne a vécu dans sa vie. Le son est en quelque sorte un reflet de cela.
 

L'époque


Si vous êtes né dans les années vingt, votre conception du monde, votre conception du son, la technologie qui se produisait à l'époque, tout cela va être très différent de si vous êtes né en 1980, c'est évident. Cela va se refléter dans toute la musique au niveau mondial et cela va aussi se refléter dans le son de chaque individu.

Et donc pour moi, cela signifie qu'il n'est pas logique de copier quelqu'un d'une autre époque parce que c'est un autre son, une autre expérience, une autre société, une autre culture, et juste un autre son en général pour toute l'époque. Je me rends compte que chaque époque a une sorte de son global, quelque chose qui relie tous les gens qui sont nés à cette époque. Il est donc inutile pour moi d'essayer de sonner comme Sonny Rollins ou John Coltrane ou à quelqu'un comme ça.
 

Comment être plus soi-même ?


Je pense que la chose que je cherchais le plus au début était : comment être plus soi-même ? Plus soi-même que ce que les gens sont normalement. Parce que la personne moyenne dans la rue n'essaie pas vraiment d'être elle-même. Elle essaie de se fondre dans la société. Il y a une certaine manière d’être "acceptable" à laquelle vous êtes en quelque sorte formé à l'école notamment, et en tant que personne créative votre but est à l'opposé de cela. Votre but n'est pas nécessairement de vous fondre dans la masse, mais d'être plus vous-même et de vous exprimer.

Le son n'est pas seulement une sonorité, mais c'est ce que vous jouez, comment vous jouez le rythme… tout cela c'est le son. Et toutes vos expériences sont très importantes pour façonner ce son.

 

En savoir plus sur Steve Coleman
Retrouver l'intégralité des épisodes sur notre page Facebook