Souvent décrit comme l’un des plus brillants saxophonistes de sa génération, Nicolas Arsenijevic est diplômé du CNSM et lauréat de nombreux concours internationaux dont le prestigieux Concours Adolphe Sax de Dinant en 2014 (Belgique).

Membre de plusieurs ensembles de musique de chambre tels que le Quatuor Laloy, le Saxback Ensemble, le Kosmopolitevitch Orkestar et lEnsemble Octopus, Nicolas Arsenijevic navigue depuis plusieurs années entre création contemporaine, répertoire original pour saxophone, transcriptions, musique traditionnelle ou encore théâtre musical.

Dans ce nouvel album, il renoue avec la formation reine de l’histoire de la musique de chambre en s’entourant d’un quatuor à cordes.

« Dans mon imaginaire sonore, le son du saxophone peut prendre différentes teintes tout en restant singulier, je le conçois comme un violon à vent, cuivrant ou boisant son timbre selon différents univers poétiques, fusionnant sans peine sa sonorité avec celle du quatuor à cordes » explique-t-il.

Conçu originellement pour rendre hommage au Quintette pour clarinette et cordes en si mineur, opus 115, de Johannes Brahms, l'album s'ouvre sur une transcription de cette pièce pour quatuor à cordes et saxophone alto. Deux créations viennent ensuite mêler et fondre les textures sonores de ces instruments : Inveniendi (par Ricardo Nillni) et l’Or et le cuivre (par Jean-Baptiste Doulcet). Enfin, le quintette pour saxophone alto et cordes d’Adolf Busch fait écho aux oeuvres précédentes et clôt le programme.

Vous pouvez écouter l'album en intégralité sur Spotify et Deezer.

Nicolas Arsenijevic

Diplômé du CNSM en 2016 dans la classe de Claude Delangle, Nicolas Arsenijevic est un virtuose des saxophones alto et soprano. Membre de plusieurs ensembles de musique de chambre, il se consacre également à la création contemporaine. ...  En savoir plus sur Nicolas Arsenijevic