Né à Chicago en 1927, Lee Konitz débute la clarinette à l'âge de onze ans avant d'adopter le saxophone alto. Il est engagé par Jerry Wald à l'âge de seize ans, puis rejoint quelques années plus tard l'orchestre de Claude Thornhill avec qui il enregistre ses premiers disques. Sa carrière s'étend ensuite sur sept décennies...

Lee Konitz était le dernier membre vivant du groupe ayant participé au magistral Birth of the Cool de Miles Davis. L'album emblématique, enregistré en 1949 et 1950, réunissait notamment Gerry Mulligan, J. J. Johnson et Max Roach.

Le groupe de Miles Davis
Birth of the Cool

Depuis, Lee Konitz avait enregistré plus d'une centaine d'albums en tant que leader ou en collaboration avec des artistes tels Dave Brubeck, Ornette Coleman, Charles Mingus, Elvin Jones, Bill Evans... Improvisateur de génie, il aimait réinventer les standards, comme pour révéler l'immense liberté offerte par le jazz. Son album Motion (1961) regroupe des standards réinterprétés sur le mode "cool".

Ayant joué les instruments SELMER toute sa vie, Lee Konitz était l'un de nos plus fervents ambassadeurs. Il a débuté avec le modèle Radio Improved avant d’adopter le Balanced Action et le Mark VI. Nous étions toujours ravis de le recevoir dans nos locaux et appréciions tout particulièrement sa jovialité et son humour espiègle. Nous avions d'ailleurs profité de l'un de ses passages à Paris pour enregistrer une petite interview en 2012, un moment dont nous gardons un joli souvenir...
 

Lee Konitz et Patrick Selmer
Lee Konitz et Patrick Selmer (2012)

La famille Selmer et toute l'équipe Henri SELMER Paris saluent sa mémoire et son immense contribution à l’histoire du jazz.