Hommage à un artiste talentueux et généreux


On l’appelait Manu, Papa Manu, Papy Groove… Manu Dibango fut l'un des rares saxophonistes de dimension internationale dont le nom résonne aux oreilles d'un très large public. Il savait, par son génie touche-à-tout et sa personnalité charismatique, rassembler et diffuser sa musique au-delà des clivages.

Ce que l’on retient, c’est aussi son rire communicatif, son humilité, sa joie de vivre. Artiste primé par l’UNESCO pour la paix et engagé dans de multiples causes, c'était un homme incroyablement généreux et passionné. Nous sommes nombreux chez Henri SELMER Paris à avoir pu partager avec lui une relation amicale exceptionnelle de longue date.

Bernard Chocu, du service réparation, était le luthier attitré des saxophones de Manu Dibango depuis l'âge de 15 ans et avait noué une solide amitié avec lui. Il fait partie de ceux qui ont une multitude d'anecdotes à raconter sur l'artiste. Par exemple ce jour, en 1976, où Manu l'avait appelé en panique juste avant son concert à l'Olympia, pour qu'il remette en état le soprano qui venait de tomber à terre. Cet autre moment, où la star s'était rendue sur un stand Selmer qu'il tenait à Breuil-le-Vert et avait joué un morceau en son honneur. "C'était un homme bon, il avait toujours un petit mot pour déconner. Il rentrait dans l'atelier chez Selmer et tout le monde savait que Manu était là parce qu'on l'entendait rigoler." témoigne-t-il.

Manu Dibango et Bernard Chocu
Manu Dibango et Bernard Chocu (2017)

Jérôme Selmer, Président de la Manufacture Henri SELMER Paris, est également très touché par la nouvelle. Il entretenait une relation privilégiée avec Manu Dibango depuis de nombreuses années. 

"J’aimais beaucoup sa très grande chaleur humaine. Il  savait mettre les gens à l’aise, sa bonté et sa gentillesse naturelle facilitaient les contacts. Il est resté simple malgré le succès mérité et sa brillante carrière : je crois que c’est l’apanage des grands hommes. Il a aussi contribué par sa musique à détendre les tensions de notre société moderne. Je salue également son amitié solide pour notre société et pour notre famille qu’il aimait très sincèrement. Nous garderons tous en mémoire l’image d’un grand monsieur. Merci à toi Manu pour nous avoir fait vivre de grands moments de bonheur."

Saxophone Manu Dibango
Saxophone personnalisé offert à Manu Dibango


Bâtisseur de ponts entre l'Occident et l'Afrique


Né à Douala (Cameroun) en 1933, Manu Dibango a 15 ans quand il arrive en France pour y faire ses études. Il passe une partie de son adolescence dans une famille d’accueil à Saint-Calais, puis part étudier à Chartres, Reims et Paris. Le jeune homme joue d’abord de la mandoline et du piano avant de se mettre au saxophone alto. Il se prend de passion pour le jazz aux côtés de son ami Francis Bebey qui lui fait découvrir Duke Ellington, Count Basie, Charlie Parker...

Manu DibangoQuand son père lui coupe les vivres, en 1956, il part à Bruxelles où il devient musicien professionnel. Il joue dans des orchestres et clubs privés avant de prendre la direction de l’orchestre d’un club bruxellois, Les Anges noirs. C’est là qu’il rencontre Joseph Kabasele, dit « Grand Kallé », père de la musique congolaise moderne. Ce dernier l’embauche dans son orchestre African Jazz, le révélant ainsi au public africain et européen. C’est le début d’une carrière intense, novatrice et éclectique, entre la Belgique, le Congo, le Cameroun et la France.

En 1973, Soul Makossa devient un tube planétaire et fait de Manu Dibango une star internationale ; il sera d'ailleurs le premier artiste africain aux Etats-Unis à recevoir un disque d’or.

Nomade musical par excellence, Papy Groove a enregistré plus d’une quarantaine d’albums et compte de nombreuses collaborations avec des musiciens d’horizons divers : Serge Gainsbourg, Nino Ferrer, Youssou N’Dour, Peter Gabriel, Herbie Hancock, Sting... De très nombreux hommages et témoignages se sont succédé toute la journée sur les réseaux sociaux. 

L'ensemble des équipes Henri SELMER Paris célèbrent sa mémoire et apportent leurs meilleures pensées à sa famille. Nous gardons en mémoire sa voix chaleureuse, son sourire et de nombreux moments de complicité.