Yochk'o
Seffer

Yochk'o Seffer est né le 10 Juillet 1939, à Miskolc (Hongrie), et arrivé en France en 1956. Il étudie l’harmonie et l’analyse musicale au contact de Nadia Boulanger, puis le saxophone comme élève de Marcel Mule de 1959 à 1962. Il étudie ensuite aux Beaux-Arts de 1962 à 1964.

1976-2013 : série de pièces pour Quatuor à Cordes interprétées par le Quatuor Margand et diverses formations.

1980-1990 : série de disques et de spectacles intitulée Chromophonie, avec pour but de faire connaître les multiples voies de la musique de Yochk’o, mais également de sa peinture. Le troisième et dernier volet de Chromophonie voit le jour le 22 novembre 1983 à l’Elysée Montmartre, sous la forme d’un spectacle total associant musique, danse, peinture et light-show. Construite sur l’opposition entre des parties écrites, se rapprochant de la musique contemporaine, et des improvisations plus proches du jazz, la suite composée pour cette création mondiale est servie par un quatuor à cordes (Jacques Parrenin, Jean-Claude Dewaele, John Cohen, René Benedetti), un quatuor de vents (Michel Godard, tuba ; Bruno Rousselet, basson ; Alain Brunet, trompette ; Philippe Gisselmann, saxophone soprano), une ample rythmique (Siegfried Kessler, piano; Jean-Marie Colin, synthétiseur; Jean-François Jenny-Clark, contrebasse ; Peter Gritz, batterie; François Causse, percussions), Yochk’o, soliste principal aux saxophones soprano, ténor, et à la clarinette basse, Didier Lockwood, enfin, en invité spécial au violon électrique.

1983-2010 : série des "Trabla" : ‘livre’ de douze opus, dont :
- Trabla n° 1 (Torma) pour saxophone alto.
- Trabla n° 2 (Techouba) enregistré en 1988 sur l’album La Voie Scriptorale avec Alain Bouhey.
- Trabla n° 3 dédié et interprété par le saxophoniste André Beun qui joue en play-back sur une bande magnétique.
- Trabla n° 4 pour haubois et sculptures sonores, dédié et interprété par Làslo Hadàdy de l’Ensemble Intercontemporain.
- Trabla n° 6 pour soprano solo.
- Trabla n° 9 pour voix soprano, illustrant trois poèmes de Mallarmé, Le tombeau de Baudelaire, accompagné d’une clarinette si bémol, Le tombeau d’Edgar Poe, avec clarinette alto et enfin Anniversaire avec clarinette basse.
- Trabla n° 10 est appelé à évoluer. Initialement écrit pour saxophone baryton et interprété par le talentueux Laurent Matheron, il s’agrémente en 2009 de parties de malabar, tromboz et zirnus, trois sculptures sonores. Une autre version, un autre «paysage», existe pour piano et soprano.
- Trabla n° 12 présenté en 2008  à New-York, dans le cadre d’un programme hongrois (Bartòk, Eötvös, Kurtag et… Seffer) avant de s’étoffer d’une partie supplémentaire de treize saxophones.

«Ces pièces pour instruments à vent solo, virtuoses, à l’image des Sequenze de L. Berio ou des Solfegiettos de C. Ballif, recèlent toutes les caractéristiques de la musique de Yochk’o : les racines d’Europe centrale, le lyrisme, le sérialisme, l’improvisation, l’élan rythmique… La principale difficulté, mais aussi toute la particularité de ces trablas réside dans la part de liberté laissée à l’interprète. Si la musique est très précisément écrite, l’environnement, les tempi, le découpage, les improvisations… restent à expérimenter et à fixer pour chaque interprète. Cette possibilité laissée au musicien le force à s’interroger sur le sens de cette musique, et, contrairement à des pièces plus ouvertes, il faut dépasser les difficultés du texte. La série des Trablas me semble d’une importance capitale dans la production sefferienne et dans la musique pour instrument seul, comparable aux Sequenze de Berio.» (Laurent Matheron, 2010).

1995 : Enregistrement d’un Oratorio avec les choeurs de l’Ensemble Vocal Tomkins, dirigés par Janos Dobra.

2007 : Métamorphoses Dansées pour une Partita de Bach, chorégraphie du Ballet Scriptoral et une animation vidéo d’Alain Bouhey, basée sur 118 tableaux de Yochk'o.

2008 :  Les Dix-Sept Saisons, relecture/ transformation des Quatre Saisons de Vivaldi avec un film d’animation d'Alain Bouhey.

2010 : sonate pour violoncelle (Gordonka-Sonata).

2018 : Nokram Delirium Robotik pour récitant, quatuor de tarogatos et percussions.

Mon grand-père est Bela Bartok et mon père est John Coltrane.

Sa sélection
D'instruments
Saxophone Sopranino
Sopranino Super Action 80 Série II

Saxophone fabriqué entièrement de façon artisanale, avec un montage en traditionnel. Exécuté par nos meilleurs luthiers. Instrument d’une précision exceptionnelle, il émet un son riche et timbré.

Découvrez aussi
Tous les artistes