Achetez votre bec en ligne en quelques clics

Steve Grossman

Steve Grossman naît le 18 janvier 1951 à Brooklyn (New York) et commence à pratiquer le saxophone alto à l'école primaire. Il s'intéresse rapidement au jazz, en particulier à la musique de Charlie Parker, puis s'immerge dans le Be-Bop, influencé par Jackie McLean.

Adolescent, il joue avec son frère dans un quintet appelé The Uniques. Ils font la première partie du concert de Duke Ellington et se produisent dans certaines émissions de télévision publiques.

Steve devient musicien de jazz professionnel à 16 ans. Son premier concert important a lieu avec Elvin Jones, Wilbur Ware et Billy Green au "Pookie's Club" en juillet 1967. "À cette époque, j'ai été fortement influencé par la musique de Coltrane et j'ai commencé à jouer du soprano presque exclusivement. Bien entendu, l'étape suivante a été de jouer du ténor, ce qui s'est produit six mois plus tard", dit-il.

En 1968, Steve rejoint un groupe appelé The Jazz Samaritans. C'est à cette époque qu'il rencontre Miles Davis, avec qui il réalise six enregistrements entre novembre 1968 et août 1970.

Après six mois de travail en free-lance, Steve rejoint Elvin Jones fin 1971 et reste avec lui jusqu'en 1976. Steve joue avec de nombreux musiciens dans le groupe d'Elvin : Jimmy Garrison, David Williams, Hank Jones, Tommy Flanagan, Gene Perla, Frank Foster, Joe Farrell, Junior Cook, Dave Liebman.

À la fin des années 1970, Steve Grossman commence à diriger ses propres groupes. Il voyage dans le monde entier en se produisant dans de nombreux festivals importants et en dirigeant différents quatuors et trios. Il a eu depuis l'occasion de jouer avec Cedar Walton, Billy Higgins, David Williams, Art Taylor, Walter Bishop Jr, Louis Hayes, Peter Washington, McCoy Tyner, Johnny Griffin, Harold Land, Jimmy Cobbb, Tom Harrell, John Hicks.

En février 91, Steve signe un accord d'enregistrement exclusif à long terme avec le label "Dreyfus Jazz" de Francis Dreyfus, à Paris. Le premier album sorti sur ce label, intitulé DO IT, a été enregistré en avril 1991 avec Barry Harris, Art Taylor et Reggie Johnson. Suivront SMALL HOTEL, TILE TO SMILE, BOUNCING WITH MR. A.T...

Le saxophoniste a toujours fait preuve d'un grand sens du jeu et d'un génie de l'improvisation, notamment dans ses albums plus récents tels que Steve Grossman Quartet avec Michel Petrucciani et Steve Grossman/Johnny Griffin Quintet.

Crédit photo : Jacky Lepage

Découvrez aussi
Tous les artistes