Pharoah Sanders

Le jeu du saxophoniste Pharoah Sanders se caractérise par un style d’improvisation utilisant des sons multiples qui, au fur et à mesure de sa carrière, devient plus mélodique, voire lyrique, s‘approchant du chant.

Farell Sanders à Little Rock dans l’Arkansas le 13 octobre 1940, il  aborde la musique au collège par différents instruments. Diplômé en 1959, il débute sa carrière dans la région de San Francisco dans des formations de rythm and blues et des orchestres de jazz d’avant garde. Comme pour beaucoup de musiciens de jazz, l’arrivée à New York de Sanders en 1962 sera déterminante pour le lancement de sa carrière. Après avoir intégré les formations de Don Cherry et de Billy Higgins, il joua avec John Coltrane entre 1965 et 1967.

Quelques-uns des meilleurs enregistrements de la période Coltrane apparaissent notamment dans Live in Seattle et Live at the Village again! Sur l’album Preview avec les Jazz Composers Orchestra, Sanders est présenté comme soliste. Quand Coltrane meurt en 1967 Sanders continue à jouer avec son pianiste et sa femme Alice Coltrane, ainsi qu’avec le chanteur Leon Thomas. Ses albums solo de cette période associent l’énergie, les éléments du free jazz contenant d’hypnotiques improvisations modales.

Durant les années 1970, Sanders travaille et approfondit son esthétique et s’essaye un temps sur le style disco.

Crédit photo : Sam Polcer - Eric Welles Nystrom

Ecouter sa
musique

Albums (1)

The Creator Has a Master Plan
2015
Découvrez aussi
Tous les artistes