Nathan
Davis

Saxophoniste, compositeur et professeur de jazz, Nathan Davis a joué avec tous les grands musiciens de la scène européenne des années 1960.

Nathan Davis naît en 1937 à Kansas City. Sa mère est chanteuse de gospel, son père musicien amateur, et lui joue du saxophone ténor et soprano, de la clarinette basse et de la flûte. Il devient musicien professionnel dès l’âge de 16 ans dans l’orchestre de Jay McShann.

Sa carrière décolle lorsqu’il s’installe à Paris dans les années 1960, après avoir fait son service militaire à Berlin. Il joue plusieurs années dans le groupe de Kenny Clarke et effectue ses premiers enregistrements avec Woody Shaw et Eric Dolphy. Il prend ensuite la tête de différents groupes et joue aux côtés de Bud Powell, Dexter Gordon, Art Blakey, Ray Charles… On le situe rapidement dans la génération post bebop et post Coltranienne, bien qu’il rejette cette catégorisation. Nathan Davis fera preuve tout au long de sa carrière d’une ouverture au modal, au funk, à la musique nord-africaine et indienne.

Diplômé d’ethnomusicologie, Nathan Davis retourne aux États-Unis en 1969 pour devenir enseignant à l’université de Pittsburgh. Il y fonde le département de jazz, pour lequel il organise notamment des séminaires et concerts. En parallèle, il dirige le Paris Reunion Band à la fin des années 1980 (avec entre autres Johnny Griffin, Joe Henderson et Woody Shaw) et forme son propre groupe, Roots, en 1991.

À partir de 2013, il passe une grande partie de sa retraite en Floride, où il décède en 2018 à l’âge de 81 ans.

S’il n’y a pas le blues, il n’y a pas le feeling, l’esprit et l’âme du jazz.

Découvrez aussi
Tous les artistes