Achetez votre bec en ligne en quelques clics

Jean Toussaint

Depuis que Jean Toussaint a quitté les Jazz Messengers d'Art Blakey au milieu des années 80, il n'a pas regardé en arrière. Il n'a pas non plus passé sa carrière à essayer de répéter le passé. L'expérience acquise dans cette serre de classe mondiale lui a permis d'aller de l'avant et d'accepter des collaborations musicales stimulantes, et souvent très médiatisées, dans de nombreux styles de jazz différents. Aujourd'hui, il travaille à Londres, en Angleterre, en tant que compositeur, saxophoniste ténor/soprano, chef d'orchestre et professeur de jazz très apprécié.

Né dans les Caraïbes, Jean Toussaint a grandi à St Thomas USVI et a commencé à jouer du saxophone au Charlotte Amalie High School sous la tutelle musicale de Charles Cox, qui a porté un intérêt particulier au jeune talentueux, lui offrant des conseils et des cours supplémentaires. Après le lycée, Jean Toussaint a fréquenté le prestigieux Berklee College of Music de Boston avec les futures stars du jazz Branford Marsalis, Greg Osby, Kevin Eubanks, Jeff Watts, Victor Bailey, Cindy Blackman, Donald Harrison et bien d'autres. Pendant qu'il était à Berklee, Jean Toussaint a étudié avec le grand saxophoniste et pédagogue Billy Pierce, qui lui a servi de mentor. C'est Pierce qui a recommandé Toussaint pour le remplacer dans le groupe Art Blakey's Jazz Messengers.

Déménageant à New York, il rejoint le groupe en 1982 et part en tournée et enregistre pendant quatre ans avec les pianistes Johnny Oneal, Mulgrew Miller et Donald Brown, les trompettistes Terence Blanchard et Wallace Roney, les saxophonistes alto Donald Harrison et Kenny Garrett, le tromboniste Tim Williams et les bassistes Charles Fambrough, Lonnie Plaxico et Peter Washington. Avec Art Blakey, ces jeunes hommes se sont retrouvés dans une position unique et enviable, puisque le groupe a parcouru le monde en jouant dans tous les grands festivals, clubs et salles de concert. Lorsqu'il résidait à New York et qu'il n'était pas sur la route avec les messagers, Toussaint dirigeait régulièrement les jam sessions du célèbre club de jazz Blue Note et visitait d'autres clubs de New York en compagnie de Dizzy Gillespie, Elvin Jones, Bobby Hutcherson, Freddie Hubbard, etc.

Invité à enseigner pendant trois mois à la Guildhall School of Music and Drama par le pianiste et pédagogue Lionel Grigson, Jean Toussaint s'est installé à Londres en 1987 et utilise toujours la capitale comme base. En plus de son travail à la GSMD et de ses cours particuliers, pour lesquels il a de nombreux étudiants, Jean Toussaint est également membre du corps enseignant du Conservatoire de Birmingham, du Conservatoire de Musique et de Danse Trinity Laban et occasionnellement de la Royal Academy of Music. La majeure partie du travail de Jean Toussaint se fait en tant qu'interprète.

Depuis qu'il s'est installé à Londres, il a dirigé ses propres groupes et divers projets, a sorti dix disques compacts en tant que leader et a été invité sur de nombreux autres. Il a collaboré avec des musiciens basés au Royaume-Uni, notamment Bheki Mseleku, Julian Joseph, Jason Rebello et Cleveland Watkiss. Jean Toussaint est également souvent invité à participer à des tournées de musiciens américains en Europe et, plus récemment, à une tournée avec les pianistes Cedar Walton et Donald Brown, le trompettiste Eddie Henderson, ainsi qu'à une vaste tournée en Europe, au Moyen-Orient et à New York avec le grand Jeff Watts.

Ces dernières années, il a joué au North Sea Jazz festival en Hollande, au Montreux Jazz festival en Suisse, aux festivals de jazz de Clemont-Ferrand, Vienne, Toulouse et Paris en France, au Bologna Jazz festival en Italie, au San Sebastian Jazz festival en Espagne, au Berlin Jazz festival en Allemagne, aux Cork, Dublin et Sligo Jazz festivals en Irlande, à Londres et à plusieurs autres festivals de jazz en Angleterre et en Écosse, ainsi que dans des clubs de jazz et des salles de concert dans toute l'Europe.

Le disque compact le plus récent de Jean Toussaint s'intitule Live in Paris and London et dès sa sortie, il a obtenu des critiques quatre étoiles de John Fordham du Guardian et de Selwyn Harris du magazine Jazzwise.

Ecouter sa
musique

Albums (2)

Blue Black
2002
https://open.spotify.com/album/7bBNAwvFDGQb1wcuo9ppBh
1992
Sa sélection
D'instruments
Saxophone Tenor
Ténor Reference 54

Le "Reference 54", plus centré que le " Reference 36", reprend la conception du célèbre "Mark VI", produit à partir de 1954.

Découvrez aussi
Tous les artistes