Artie
Shaw

Grande figure de l’âge d’or du swing, le clarinettiste Artie Shaw était le principal rival de Benny Goodman.

Arthur Arshawsky naît en 1910 à New York et grandit à New Haven (Connecticut). Il apprend la clarinette et le saxophone à l’adolescence et débute sa carrière à 15 ans en jouant du saxophone alto dans un orchestre de danse. Rapidement, il délaisse le saxophone pour la clarinette et adopte le pseudonyme d’Artie Shaw.

Il rejoint ensuite différents orchestres et devient un brillant musicien de studio. Après une pause dans sa carrière au milieu des années 1930, il forme son propre orchestre de jazz et commence à se faire connaître. Sa carrière s’envole en 1938 lorsqu’il enregistre son premier hit, Begin the beguine de Cole Porter, qui sera numéro 1 des ventes aux États-Unis pendant plusieurs semaines. Il accompagne ensuite avec son orchestre la chanteuse Billy Holiday, une collaboration qui suscite de nombreuses controverses dans une Amérique en pleine ségrégation.

Durant la seconde guerre mondiale, il s’engage dans la marine où il dirige un orchestre destiné à soutenir le moral des troupes. À son retour, il fonde et dirige plusieurs orchestres de différentes tailles, où il engage entre autres Roy Eldridge. Il adopte dès sa sortie la clarinette Centered Tone Selmer et en devient l'ambassadeur, tout comme son principal rival Benny Goodman.

Supportant mal la célébrité et les attentes de l’industrie musicale, il prend sa retraite au milieu des années 1950 pour se consacrer à la littérature. Il publie son autobiographie en 1952 ainsi qu’un recueil de nouvelles en 1965. En 2004, il reçoit un Grammy Award pour l’ensemble de sa carrière, avant de mourir quelques mois plus tard à l’âge de 94 ans.

Je ne pourrais jamais comprendre pourquoi les gens veulent danser sur ma musique. Elle est assez bonne pour qu'on puisse simplement l'écouter.

Découvrez aussi
Tous les artistes