1

2

3

Mark VII alto going down to low A Though meeting a limited success, this model is regularly manufactured during several years. Some Jazz players adopt this option. Ornette Coleman remains one of the most famous user.

zoom

1

2

3

Mark VII alto in gold brass Only tested as a prototype, this material option will never be used for the for the whole instrument.

zoom

1

2

3

Mark VII tenor

zoom
Il faudra trois ans de mise au point pour tourner la page après vingt années de “Mark VI”. Michel Nouaux, soliste à la Garde Républicaine, participera à ce défi. Le “ Mark VII” comporte des perfectionnements, parmi lesquels un nouveau mécanisme de clé d’octave et une distribution fonctionnelle du groupe de spatules petit doigt main gauche, permettant des passages plus souples sur l'ensemble du plateau. L'ensemble du clétage est plus large pour améliorer la prise en main de l'instrument. L'anneau corps/pavillon évolue vers un anneau à trois points d'ancrage. On note le retour au résonateur plastique. C’est un instrument en phase avec son époque. Avec le “Mark VII”, Selmer s’engage dans la recherche d’un son puissant, particulièrement riche en harmoniques aigus, correspondant aux besoins du moment et à l’avènement du rock et des musiques de variétés. Seuls les saxophones alto et ténor voient le jour ; il n'y a pas eu de soprano ni de baryton “Mark VII” dont les prototypes engagés durant la période “Mark VII”, serviront de base aux versions du “Super Action 80”.