1

2

3

Mark VI soprano saxophone (Selmer Paris collection)

zoom

1

2

3

"Mark VI" alto saxophone (Selmer Paris collection)

zoom

1

2

3

"Mark VI" alto saxophone, lacquered, silverplated keys (Collection Selmer Paris)

zoom
Sixième modèle depuis le lancement du premier saxophone en 1922, ce rang lui donnera son nom. La mention "Mark VI" peut être localisée à plusieurs endroits sur le saxophone, notamment sur la virole mais aussi sur le pavillon ou même sur le corps de l'instrument. Le “Mark VI” célèbre le 50e anniversaire de la Médaille d’or remportée en 1904 à l’occasion de l’Exposition de Saint-Louis dans le Missouri. Dès 1951, Marcel Mule va se passionner pour la création et la mise au point du nouveau saxophone Selmer. La production du “Mark VI”, véritable instrument de légende s'étend sur une vingtaine d’années. Il se différencie notamment par le nouveau design de la spatule de clé d’octave et des supports pouce main gauche et main droite en plastique. Par rapport au “Balanced Action”, on revient à une perce plus petite procurant une souplesse de jeu accrue tout en conservant une bonne projection. La flexibilité de cet instrument séduira rapidement tous les saxophonistes quel que soit leur répertoire. Le clétage apporte un confort de jeu exceptionnel en supprimant beaucoup de contraintes. Sur la nouvelle clé de bocal, le “S”  de Selmer est maintenant gravé sur fond bleu. Pour la première fois, le “Mark VI” est équipé, en option, d’une clé dite d’harmonique servant à faciliter l’émission des suraigus. Sous l'étiquette “Mark VI” est également apparu un alto descendant au la grave, une production limitée qui avait ses adeptes, tel Ornette Coleman.